MINI TRANSAT : Dans la tête de Davy Beaudart

MINI TRANSAT : Dans la tête de Davy Beaudart

A moins de 24 heures du départ de la seconde étape de la Mini Transat, Davy peaufine sa préparation et celle de son bateau à bout rond, en attendant patiemment à Lanzarote de reprendre le large, après 1 mois de standby.

On peut aisément l’imaginer confiant, au vu de ses résultats sur la première étape … d’autant que le scenario météo qui se profile semble à son avantage :

Davy : « On va avoir environ 20/25 nœuds de vent portant, et c’est un bon schéma pour les bateaux puissants. Je suis content mais je ne vais pas pour autant faire le fou les premiers jours, car il y a 13 ou 14 jours de mer à tenir à un bon rythme sans casser le bateau. Il faut être bien dans sa tête et le reste suivra. J’ai hâte de traverser. »

Pour apprendre à mieux connaître l’homme qui se cache derrière le marin, Davy en dit plus sur lui, à travers une petite interview inspirée du célèbre questionnaire de Proust.

1. Le principal trait de mon caractère ?
Certains diraient « borné », moi je pense plutôt « obstiné ». J’y travaille.

2. Ma principale qualité (en course) :
L’attaque

3. Mon principal défaut (en course) :
Pas assez conservateur

4. Ce que j’apprécie le plus chez mes amis (navigateurs) :
La classe mini, c’est une grande famille qui prend soin de ses membres, donc l’entraide

5. Mon meilleur souvenir (en course) :
Ma première victoire en mini lors du trophée MAP 2008, à Douarnenez

6. Mon pire souvenir (en course) :
J’hésite entre mon démâtage de l’année dernière sur les Sables les Acores les Sables et mon retour des SAS 2010 où je casse deux safrans en 2 heures et où je termine les 900 derniers milles de course, à changer le safran de spare de coté à chaque virement bord et empannage. Je dirais quand même la deuxième car j’ai souffert physiquement à chaque changement de safran. 

7. Mon occupation préférée (quand je ne suis pas en course) ?
Euh … j’adore passer du temps avec mes amis et ma famille, regarder un bon film et faire du sport. Je dirais le bon film sur écran géant avec du chocolat. 😉

8. Mon rêve de bonheur (sur cette deuxième étape)?
Mon rêve serait de faire aussi bien que sur la première étape. Gagner la Mini transat est un rêve de gosse. J’y travaille depuis 15 ans.

9. Quel serait mon plus grand malheur (sur la deuxième étape?) ?
Facile, une grosse casse qui briderait les performances du bateau.

10. Ce que je voudrais être (après la course) ?
Un homme heureux, un bon père et un bon mari.

11. Le navigateur qui me fait rêver (historique ou réel):
Tanguy le Turquais, parce qu’il est super gentil, que c’est un bon marin et qu’il est trop fort en planche !! (Sourires) Mais je pense aussi à Laurent Bourgnon qui a été un modèle.

12. Le navigateur qui m’impressionne le plus (sur cette édition de la mini):
Edouard Golbery sur qui je ne misais pas et qui est pourtant bien dans le match et dans le top 10, en catégorie série.

13. Le navigateur qui me fait le plus rire (sur cette édition de la mini):
Benoit Hantzberg clairement, quand il fait son G.O.

14. La chanson qui m’aide à avoir le moral :
Sugar de Robin Schulz et beaucoup d’autres. La musique me donne vraiment la pêche en mer…

15. Ce que je me dis quand tout va mal :
De me dépêcher de trouver les solutions pour arriver au plus vite.

16. Ce qui me fait tenir quoiqu’il arrive ?
Le plaisir de naviguer sur ce bateau.

17. Ce que je déteste par-dessus tout dans le sport :
La corruption, la triche et le mensonge.

18. Le navigateur avec qui j’ai navigué qui m’a le plus impressionné :
Je dirais Yves le Blevec pour ce qu’il arrive à accomplir au fil des années et j’ai aussi une pensée pour Gwénolé Gahinet, qui a remporté la Mini Transat en 2011, alors que j’avais refusé qu’il rejoigne notre groupe d’entrainement à Lorient. C’est devenu un copain 😉 et je dois dire qu’il est très doué.

19. Etat d’esprit actuel ?
Un mélange de sérénité et d’impatience.

20. Ma devise ?
Que je trépasse si je faiblis


Programme de la Mini Transat : 

Du 9 au 19 septembre 2015 : 10 jours de village au Port Rhu, contrôles sécu, entretiens médecins …
Dimanche 13 septembre 2015 : Prologue « Tout Commence en Finistère »
Samedi 19 septembre 2015 : 15h30 départ de la « Mini Transat Îles de Guadeloupe
Dimanche 26 septembre 2015 : arrivée des 1ers à la Marina Lanzarote

Samedi 31 octobre 2015 : départ de La Marina Lanzarote pour la seconde étape, à 12h
Samedi 14 novembre 2015 : arrivée des 1ers en Guadeloupe
Jeudi 26 novembre 2015 : remise des prix de la seconde étape en Guadeloupe
Samedi 5 décembre 2015 : remise des prix de la MINI TRANSAT ÎLES DE GUADELOUPE 2015 au NAUTIC de Paris à 16H00